Cimo, le site chimique de Monthey (VS): un exemple d’écosystème industriel qui cherche à optimiser sa consommation de ressources au sein du site mais également avec les autres partenaires de la région.

Clients

Cimo, Antenne Régions Valais Romand

Durée du projet

2009-2012

Contexte et objectifs

  • Le site chimique s’est développé depuis la fin du 19ème siècle dans le Chablais en raison des ressources naturelles (eau, énergie hydroélectrique et les mines de sel) et à la pyrolyse de la saumure, nécessaires à la production de la soude caustique, la chlorine ou encore l’hydrogène.
  • 3 producteurs chimiques occupent le site: BASF, Syngenta et Huntsmann qui représentent environ 3000 emplois.
  • Cimo, 350 collaborateurs, joint venture de BASF et Syngenta, assure l’approvisionnement en énergie et eau, le traitement des déchets et la fourniture de services.
  • Située dans la plaine du Rhône, en amont du lac Léman, la région du Chablais est très industrialisée avec la présence du site chimique, mais également de la SATOM (incinérateur) et de la raffinerie Tamoil.
  • Le site chimique de Monthey est l’un des deux projets pilotes de la démarche d’écologie industrielle ECHO soutenu par la promotion économique du canton du Valais.
  • Réaliser une veille des bonnes pratiques internationales de parcs éco-industriels liés au secteur de la chimie
  • Proposer une comptabilité physique des flux de matières, d’eau et d’énergie
  • Identifier des opportunités d’optimisation de la consommation de ressources (eau, énergie et matières) pour les activités de Cimo
  • Soutien pour les procédures cantonales concernant les rejets thermiques

Résultats

  • Animation d’un comité de pilotage et de plusieurs groupes de travail interservices.
  • Analyse de métabolisme des activités de Cimo et développement d’un outil de comptabilité physique.
  • Identification d’une cinquantaine de pistes d’optimisation et réalisation de 27 fiches d’actions sur les thématiques suivantes : Eaux chaudes, chaleur de fumées, capture et valorisation de CO2, floculants de STEP, cendres et sables de la STEP, boues de la station de pompage du Rhône, déchets verts et lavures, gaz de raffinerie.
  • Analyse de faisabilité d’une conduite vapeur SATOM-Cimo.
  • Création d’une page écologie industrielle – communication