Production Propre et amélioration de l’efficacité des ressources (RECP) dans les pays émergents: Valorisation de déchets industriels dans les secteurs du riz et café dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Client

ONUDI (Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel)

Durée du projet

2013-2016

Contexte et objectifs

  • L’Asie et l’Amérique du sud produisent la plupart du volume mondial de riz et de café
  • Il y a une demande mondiale croissante de riz et de café
  • Il en résulte un large volume de déchets organiques issus de la transformation industrielle du café et du riz, en particulier la cosse de riz et la pulpe de café
  • On estime que 50 % de ces volumes ne sont pas valorisés, et la plupart du temps jetés ou brûlés
  • Lancement d’un processus RECP dans 2 secteurs agro-industriels dans 4 pays, et établir des relations de confiance
  • Évaluer et classer les technologies pour la valorisation de la cosse de riz et de la pulpe de café
  • Transformer des opportunités détectées en modèles d’affaires avec des options de financement

Résultats

  • 28 audits en entreprise, 2 rapports d’évaluation des secteurs riz et café
  • 50 mesures RECP identifiées, dont des mesures visant à réaliser des économies immédiates par la mise en œuvre de systèmes de gestion de l’énergie avec un investissement minime : un bon entretien, l’amélioration de la maintenance pour un meilleur contrôle du système électrique et la mesure systématique de la consommation énergétique permettent 5 à 10 % de réduction de la consommation électrique.
  • 1 grille multi-critères d’évaluation de 25 technologies matures, 2 documents d’orientation technique
  • 13 projets pilotes développés à partir d’idées, 9 actuellement dans le processus de mise en œuvre, parmi eux 3 projets d’amélioration de la combustion de la cosse de riz pour le séchage du “paddy” combinée à la production de briquettes de cosse de riz. Les briquettes de cosse de riz étant une source d’énergie thermique renouvelable en remplacement du charbon pour des procédés industriels au Vietnam et Cambodge.
  • Impacts globaux estimés: potentiel de 380 000 tonnes de déchets valorisés par an, 270 000 tonnes de CO2 évitées par an, et 20 millions US $ d’investissements générés.

Pour aller plus loin

Pulpe de café, Pérou
Briques de cosses de riz, Vietnam